Site naturel de Rumin

Le site naturel de Rumin comprend Mali Rumin et Veliki Rumin sur une surface de 33,5 ha, il fut classé site naturel en l'an 2000. Mali Rumin et Veliki Rumin  représentent la source de Rumin, le deuxième plus grand affluent de la Cetina. Et tandis que, l'été, Mali Rumin s'assèche, Veliki Rumin qui prend sa source sous la falaise appelée Greda n'est, lui, jamais à sec.

Les falaises abruptes de Rumin représentent l'habitat de diverses espèces d'oiseaux comme le grand corbeau (Corvus corax), le faucon crécelle (Falco tinnunculus) et le hibou grand-duc (Bubo bubo). Sur les pentes escarpées au pied des falaises nichent le traquet motteux (Oenanthe oenanthe) et la perdrix bartavelle (Alectoris graeca), et tout en bas, dans la vallée et les champs, se trouvent la perdrix grise (Perdix perdix), la caille des blés (Coturnix coturnix) et le cochevis huppé (Galerida cristata). La mésange à longue queue (Aegithalos caudatus) construit son nid en boule dans les saules bordant Rumin, tandis que les nids en panier du loriot d'Europe (Oriolus oriolus) sont suspendus aux branches des chênes. Le pic épeiche (Dendrocopus major) trouve aussi sa nourriture dans les vieux chênes tandis que le canard colvert (Anas platyrhnchos) se nourrit, lui, dans les eaux de Rumin.

Parmi les mammifères qui peuplent la région, on peut trouver différentes espèces comme le hérisson (Erinaceus concolor), le renard (Vulpes vulpes), le lièvre (Lepus europaeus), la fouine (Martes foina) et le blaireau (Meles meles). Des serpents qui vivent dans cette zone, seule la vipère cornue (Vipera ammodytes) est dangereuse pour l'être humain, et parmi les lézards, c'est le lézard des murailles dalmate (Podarcis melisellensis) que l'on rencontre le plus souvent. La richesse de l'ichtyofaune se reflète dans le nombre important d'espèces endémiques, comme l'ukliva de la Cetina (Telestes ukliva), le denté de rivière (Salmo dentex), le vairon nase (Chondrostoma phoxinus), le barbeau goujon dalmate (Aulopyge hueglii), la loche épineuse dalmate (Cobitis dalmatina) et le mulet illyrien (Squalius illyricus).

La végétation varie des plantes de cours d’eau aux espèces pétrophiles sur les falaises qui entourent Rumin. Ainsi nous recouvrons toute une gamme de plantes : des plantes aquatiques dans le cours même de la Rumin et des plantes des prairies comme la sarriette des montagnes (Satureja montana), la germandrée des montagnes (teucrium montantanum), la germandrée petit-chêne (teucrium chamaedrys), l'immortelle d'Italie (Helicrysum italicum), la sauge officinale (Salvia officinulis) etc. mais aussi les arbustes et arbres feuillus ainsi que les pins.

La valeur de ce site naturel est enrichie par la présence du vieux moulin qui se fond dans le paysage, représentant un exemple typique de l'architecture populaire locale.

Dans le cadre de la Loi sur la protection de la nature, le site naturel de Rumin est géré par l'Institution publique pour la gestion des valeurs naturelles protégées du comitat de Split-Dalmatie.

Pour toutes les activités et actions engagées dans la zone protégée, il est nécessaire d'obtenir une autorisation assortie de conditions de protection de la nature. En cas d'activités ou d'actions engagées en violation de la Loi sur la protection de la nature, des sanctions, prévues dans le cadre de cette Loi, seront prises.

Il est interdit de s'adonner à la pêche dans le site naturel de Rumin.

Toutes les activités et actions engagées dans le site naturel de Rumin sont effectuées à vos propres risques.

Galerie de photos