Site naturel de Sutina

Le site naturel de Sutina est protégé depuis l'an 2000 sur une surface de 426,80 ha et englobe la zone en amont des gorges du torrent Sutina, affluent de la Cetina.

Les gorges du torrent de montagne Sutina, avec l'arrangement inhabituel de sa couverture végétale, représente un exemple typique d'inversion botanique. Du point des gorges le plus bas, jusqu’au sommet des collines environnantes poussent le hêtre commun (Fagus sylvatica), le charme-houblon (Ostrya carpinifolia), le charme d'orient (Carpinus orientalis) et le chêne (Quercus virgiliana), tandis que sur les plaines rocheuses, on trouve l'immortelle d'Italie (Helicrhysum italicum), la sauge (Salvia officinalis), la sarriette (Saturela montana), l'origan ou l'oregano (Origanum sp.), le serpolet (Thymus serpyllum)...A la recherche de nectar, les papillons butinent leurs fleurs, comme par exemple le Grand porte-queue (Papilio machaon), la Piéride de l'aubépine (Aporia crataegi) ainsi que les membres de la famille des piérides (Pieridae), des nymphalidae (Nymphalidae), des satyrinae (Satyrinae) et des lycénidés (Lycaenidae).

La diversité de la végétation, les arbustes, les parois, les falaises permettent la nidification de nombreuses espèces d'oiseaux. Sur les falaises des gorges, la bergeronnette des ruisseaux (Motacilla cinerea) fait son nid. Les pics noirs (Dryocopus martius) ont élu domicile dans la forêt dense des gorges. Sur les plateaux rocheux de la zone protégée, l'alouette couronnée et la perdrix construisent leurs nids dans l'herbe. Au sommet des hauts pins, s'installent la buse et le faucon.

A la sortie des gorges, là où l'action de l'érosion est forte et a créé des pentes sablonneuses, on trouve des canaux d'abeilles dans lesquels cette espèce élève ses petits. Dans les bois denses de Sutina, son calcaire, son maquis et dans ses plaines rocheuses, des mammifères ont trouvé un lieu pour se nourrir et se reproduire, comme le sanglier qui est un résident permanent de cette région, ainsi que le renard, le lièvre, la martre et le blaireau. Dans les eaux de Sutina ont peut trouver des amphibiens comme le crapaud sonneur à ventre jaune, la grande grenouille verte et la salamandre tachetée. Les lacs peu profonds qui restent dans les creux du canyon pendant la saison sèche permettent la survie de la truite et des écrevisses. Parmi les serpents qui peuplent cette région, seule la vipère cornue est dangereuse pour l'homme, et en ce qui concerne les lézards, ceux que l'on peut voir le plus souvent sont les lézards des murailles.

 D’après la composition géomorphologique, les gorges de Sutina ont été formées à partir de calcaire et de dolomite et l’action érosive de la rivière révèle à la vue des visiteurs de nombreux fossiles.

Le cours du torrent Sutina est rapide et pauvre en eau la majeure partie de l’année. Sa source principale se situe au-dessous des hameaux Mijići et Jurići dans la campagne de Sutina. Cependant, le torrent Sutina reçoit aussi de l’eau provenant d’autres sources, parmi lesquelles on distingue la source Bila vrila. Près de cette source, il y a un vieux moulin, qui représente la preuve de l’ancienneté de l’usage de la force du courant du torrent Sutina par l’homme.

Dans le cadre de la Loi sur la protection de la nature, le site naturel de Sutina est géré par l'Institution publique pour la gestion des valeurs naturelles protégées du comitat de Split-Dalmatie.

Galerie de photos