Assomption

Les Croates ont depuis toujours adoré la Vierge Marie et se sont tournés vers elle en priant pour son aide dans les moments difficiles et les problèmes. Ils ont foi en ses intercessions célestes et la vénère en signe de gratitude en tant que Reine des Croates. Au cours de l'histoire, ils l'appelèrent aussi fidelissima advocata Croatiae (le défenseur le plus dévoué de la Croatie).

 A Sinj, l'un des plus grands sanctuaires croates dédiés à Sainte Marie, la fête de l'Assomption de la Bienheureuse Vierge Marie, le 15 août, est célébrée de manière particulièrement festive. Une immense foule de pèlerins arrive à Sinj avec pour seul but de s’agenouiller et de joindre les mains devant la Vierge Miraculeuse de Sinj. S’incliner dans une prière silencieuse, diriger ses souhaits et sa reconnaissance vers notre Mère céleste. Allumer un cierge devant l’icone de Notre-Dame et ouvrir son cœur à sa grâce. Nombreux sont ceux qui font le vœu de venir pieds nus de loin. Dès le užežin (veille de la fête), Sinj est pleine de monde, de murmures, les rues et l'église deviennent trop étroits. La première messe, traditionnellement tôt, se célèbre à 4h du matin. A 7h, la messe votive a lieu dans la petite église de la Vieille ville, exprimant de nouveau de cette manière la reconnaissance envers Notre-Dame pour la libération du joug de l'ennemi et pour le réconfort apporté à de nombreuses occasions. La vieille forteresse retentit du chant O Notre-Dame de Sinj, Sainte Vierge, qu'il est merveilleux, merveilleux, gloire à Dieu, le monde entier chante ta gloire, très chère Mère de notre peuple… A 9h30, au son des cloches et de la fanfare, l'icone de la Vierge Miraculeuse de Sinj quitte l'église en procession solennelle à travers les rues de la ville. C'est un grand honneur que de porter l'icone sur ses épaules. Elle est porté par les Alkar, les participants à l'Alka, les policiers, l'armée croate, les pompiers, les membres des associations des défenseurs croates volontaires, les membres des associations d'anciens combattants et de volontaires de la Guerre d'indépendance, les membres d'organisations civiques, les religieuses et les frères franciscains, les glazbari et les jeunes filles en costumes traditionnels, les maires des municipalités et les bienfaiteurs du Sanctuaire de Notre-Dame de Sinj. Du haut de Grad, on tire des coups de mačkule (mortiers) pour marquer les différents lieux de bénédiction, de leurs fenêtres, les habitants parsèment le chemin de la Madone de pétales de fleurs. Accompagnée de prières au chapelet et de chants à la gloire de Marie, l'icone de la Vierge revient sur la place devant l'église où la liturgie est célébrée. En soirée, une sainte messe est aussi célébrée sur la place mais sans procession. Le jour de l'Assomption, on célèbre aussi le Jour de la ville de Sinj.

Raspored hodočašća Gospi Sinjskoj 2017.: https://www.gospa-sinjska.hr/index.php/gospa-sinjska-2017/1482-raspored-hodocasca-gospi-sinjskoj

Galerie de photos