Poterie traditionnelle de Potravlje

La poterie traditionnelle de Potravlje a été préservée seulement dans ce village près de Sinj, dans la municipalité de Hrvace, alors que dans les siècles passés, de nombreux autres villages de la Région de la Cetina étaient connus pour cette activité. Jusqu'à la Seconde Guerre mondiale, il y avait une cinquantaine de familles impliquées dans la poterie dans la région de la Cetina, dont une vingtaine d'entre elles à Potravlje.

Les potiers de Potravlje, ou comme ils sont généralement appelés dans cette région, «bakrari» (dérivé du nom local pour un pot traditionnel de terre ou de cuivre), fournissaient toute la région de la Cetina et une grande partie de la Dalmatie avec leurs produits. Jusqu'à ce jour, ils ont vendu leurs produits dans les foires de Sinj, Trilj, Zadvarje, Vrlika, Metković, Benkovac, Split et ailleurs.

Outre des pots traditionnels, de nouveaux types de pots sont fabriqués de nos jours, par exemple, des amphores (à des fins touristiques), des pots de fleurs ou «pitari» et divers pots décoratifs traditionnels vendus comme souvenirs. En termes éthnologiques, la poterie traditionnelle de Potravlje est classée comme de la poterie au tour, où le tour est une petite roue basse que le potier tourne avec une main, contrairement au tour à pied comprenant deux roues reliées par un axe métallique, où le potier tourne la roue inférieure avec son pied.

Il est généralement admis que les poteries au tour à main datent de la préhistoire, et dans notre région du 4ème siècle avant JC. Dans la plupart des pays d'Europe, ce type de poterie a disparu il y a longtemps, ayant été remplacé par la poterie au tour à pied. Jusqu'à ce jour, l'art de la poterie n'a été conservé que dans deux familles dans le village de Potravlje, la famille de Jure Knezovic (1933-2012), dont les fils Ivan (né en 1962) et Pile (né en 1965 ) ont poursuivi la tradition, ainsi que la famille de Dušan Knezovic, le frère de Jure.

Source: Ministère de la Culture de la République de Croatie